Maison Ebénisterie
Escalier Tonnellerie
Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
search_left
 
Structure De L'arbre
Vign_arbre_structure
Fût : Partie non ramifiée du tronc de l’arbre, comprise entre la souche et la naissance des premières branches maîtresses.
Branche maîtresse : Ramification directement issue du tronc de l’arbre, qui se subdivise par la suite en rameaux et en ramilles.
Ramille : Ramification la plus fine d’un rameau de l’arbre.
Houppier  : Partie de l’arbre située au-dessus du tronc, qui comprend la ramure et le feuillage.
Radicelle  : Ramification la plus fine de la racine d’un arbre.
Racine traçante  : Racine souvent fortement ramifiée poussant plus ou moins horizontalement, dans la couche arable du sol, humide et riche.
Racine pivotante  : Première racine issue de la graine, qui s’enfonce verticalement dans le sol. Généralement peu ramifiée, son rôle principal est d’assurer la fixation de l’arbre.
Rameau  : Ramification d’une branche maîtresse d’un arbre.
Cime  : Extrémité supérieure du houppier de l’arbre.
Ramure  : Ensemble des branches, rameaux et ramilles qui supportent les feuilles, les fleurs et les fruits de l’arbre.
Feuillage  : Ensemble des feuilles de l’arbre, spécialisées dans la captation de la lumière et la fonction de photosynthèse.
Chevelu  : Partie de la radicelle couverte de petits poils absorbants qui assurent le ravitaillement de l’arbre en eau et en sels minéraux.
Structure Du Tronc
Vign_0582_img_structure_du_tronc_copie
 1 Le bois de cœur (ou le bois parfait ou duramen) est l’élément de soutien central de l’arbre. En revanche, il ne remplit plus ça fonction conductrice des substances nutritives. Le centre du tronc, la moelle, peut, à partir d’un certain âge, être creuse.

2 L’aubier représente le système conducteur de la nourriture de l’arbre, des racines à la couronne. Il transporte la sève brute (montante), un mélange de sels nutritifs dissous dans l’eau que les racines prélèvent du sol. L’aubier reprend aussi l’effort principal des charges mécaniques (en traction et en compression) dus aux vents, à la neige et au poids propre de la couronne.

3 Le cambium est le tissu de croissance de l’arbre. Les cellules vivantes du cambium se multiplient par division, croissent jusqu’à leur taille définitive, se rigidifient (croissance des parois cellulaires) et meurent (à l’exception des cellules parenchymateuses, voir chapitres résineux et feuillus). La croissance se développe principalement dans trois directions: longitudinale (croissance en hauteur), radiale vers l’intérieur (xylème, formation du bois) et radiale vers l’extérieur (phloème, formation du liber).

4 Le liber c’est l’appareil conducteur de la sève élaborée (descendante) formée de glucose transformé en amidon. C’est pourquoi une blessure du liber (par ex. gravure au couteau de poche) peut freiner ou stopper la croissance de toute une partie de l’arbre.

5 L'écorce  protège l’arbre contre les attaques biologiques (insectes), contre les gelures, contre le dessèchement (coup de soleil) et contre les blessures (chutes de pierres).
 
Les arbres les plus vieux du Monde
Vign_les_plus_beaux_arbres_du_monde_tanzanie_baobab
Comment imaginer que des arbres puissent être vieux de plus de 10.000 ans ? Comment imaginer que ces arbres aient pris racine bien avant la construction des pyramides d’Egypte, bien avant l’avènement de Sumer et de Babylone, bien avant que Jéricho, la première ville supposée au monde voit le jour ? Les arbres les plus vieux datent d’une époque se perdant dans la brume des âges, où les premières peuplades humaines balbutiaient l’apprentissage de l’agriculture. Incroyable stoïcisme du vivant végétal face à l’agitation des hommes.
Je vous propose donc un tour d’horizon de quelques arbres parmi les plus vieux. La mesure de l’âge des arbres se fait le plus souvent par dendrochronologie ou par datation par le carbone 14. Attention, les arbres les vieux ne sont pas les plus grands ou les plus gros, loin s’en faut.
 
Les arbres les plus grands du Monde
Vign_les_plus_beaux_arbres_du_monde_bayan
Avec ces arbres gigantesques en taille ou en circonférence, la nature nous livre ici quelques unes de ces merveilles les plus admirables. Je vous propose donc de partir à la rencontre de ces géants, enfants de de Gaïa.
Hypérion, Helios et Icarus sont les noms des arbres les plus grands du Monde ; ils mesurent respectivement 115, 114 et 113 mètres ! C’est exactement la hauteur du deuxième étage de la Tour Eiffel ! La taille d’un terrain de football !
A noter que ces arbres ne sont pas nécessairement les arbres les plus vieux du Monde.
 
© 2013
Créer un site avec WebSelf